LAURENCE HAXAIRE, ÉLECTRON LIBRE SRUCTURÉ SOUS LE SIGNE DE L'ÉCLECTISME

J'ai appris à écrire la musique avant de savoir coucher les mots sur le papier. J'ai toujours écrit. Je m'en suis finalement aperçu lorsqu'un éditeur m'a embauchée après mon diplôme d'ingénieur technique et scientifique et mes premiers pas dans le monde entrepreneurial. Depuis, j'ai bourlingué. Dans les mots et dans les terres. Des publications et productions diverses. Essentiellement techniques. Gastronomiques. J'aime cette idée d'écho. J'aime répercuter les mots des autres. Avec mes mots.

Echo, un mot pour une profession

Les mots peuvent donner corps à une idée. La révéler, la mettre en forme, la préciser, la clarifier. Les mots peuvent donner accès à une idée : Vulgariser le langage complexe des experts. J'aime jouer avec le pouvoir des mots, La musique qu'ils créent en nous, sans bruit, Les mondes vers lesquels ils nous transportent, sans mouvement, Les vies qu'ils changent parfois, l'air de rien... J'écris pour moi, j'écris pour vous, j'écris pour eux. Ceux que je ne connaîtrai jamais, ceux que j'ai connus et que je vais connaître.

 

 

Mon blog personnel d'humeur et de photos : https://lhaxaire.wordpress.com

Ma page twitter : @LoHaxaire   https://twitter.com/lohaxaire

L'ONG Rugby pour tous dont je suis co-fondatrice au Bénin et présidente en Europe (chef de projet, coordination des équipes à l'international, recherche de fonds et partenariats, communication globale) : http://rugbypourtous.org

Extrait de l'émission " Tant qu'il y aura des femmes " - début 20'25 : https://soundcloud.com/lohaxaire